Premières impressions de Bangkok - Thaïlande

Bangkok, (la cité des anges en Thaï) nous accueille pour une petite semaine depuis mercredi. Premières impressions de l'arrivée dans ce nouveau pays.


Dépaysement total
Pour tout vous dire j'ai versé une petite larme sur la route qui nous conduisait à notre hôtel. Je ne sais pas pourquoi, peut être car j'avais vraiment l'impression de voyager pour la première fois de ma vie. La différence culturelle est visible à chaque coin de rue ici et ce, dès le taxi. La langue, la couleur de peau, la monnaie, les coutumes, le bordel de la circulation, quelques mètres suffisent pour se sentir vraiment à l'étranger. Ce qui est bien différent de l'Australie et de la Nouvelle-Zélande qui sont somme toute des pays occidentaux à l'autre bout du monde.

 


Kahosan, un quartier à touriste pour être au calme.
Nous voilà donc à l'hôtel Rikka Inn de Kahosan Road. C'est un hôtel 3 étoiles mais il faut surtout dire que cela équivaut à un Formule 1 en France, ou un peu mieux puisqu'il y a quand même une piscine sur e toit avec vue sur le grand Bangkok et ses tours en or. On ne va pas se plaindre tout ce que l'on cherche c'est un peu de répits. Étant directement au cœur de la ville, on découvre petit à petit la vie thaïlandaise.Nous sommes dans une des rues les plus touristiques de la ville. Ce qui fait que nous croisons énormément de blancs et que nous nous faisons sans cesse alpaguer pour acheter des babioles en tout genre. J'adore les vendeurs de laser vert qui m'aurait peut être permis de faire fortune quand j'étais au collège. On trouve des échoppes en tous genres : fringues à pas cher, souvenirs thaï avec des bouddhas, vendeurs de fausse carte de presse ou de permis de conduire américain. Les cherpas tentent en vain de nous vendre des grenouilles en bois (on trouve les mêmes sur les marchés de noël en France) ou des briquets de 30 cm. On ne passe pas 5 minutes sans qu'on vienne nous proposer quelque chose mais ca fait le charme de la rue. On y trouve aussi d'excellents repas pour 1€.

 


Bangkok, une ville typiquement asiatique
Avant que Romain ne nous rejoigne le soir de notre arrivée nous avons eu le temps de visiter un petit peu le quartier. Tout se ressemble dans ce bordel organisé où les fils électriques font partis du décor. C'est d'ailleurs là qu'on voit l'écart énorme entre nos deux civilisations. Mais ce qui nous a émerveillé dès le premier soir ce sont certainement les temples dont nous n'avons pas osé franchir le seuil. Mieux que ce que j'imaginais. Je pensais simplement trouvé dans certains endroits des beautés architecturales mais nous avons eu la chance d'en trouver tout de suite. Tels des diamants au milieu de la mélasse ambiante, les temples là pour nous rappeler que nous sommes aussi au contact de religions différentes. On croise aussi ça et là au détour d'une ruelle, d'une place ou même d'un bar de petits hôtels destinés à honorer les dieux avec des boissons ou de la nourriture en guise d'offrande. Un peu comme si l'on venait déposer des galettes et de la bière devant les calvaires qui seraient aussi nombreux que les parcmètres en France.



Utilisez les tchouk-tchouk !
Pour terminer ce premier post sur la Thaïlande, je ne serai pas complet si j'ommetais de parler des Tchouk tchouk. Je pense qu'il y en a dans toute l'asie mais pas à Paris. Il faut dire que c'est le moyen de déplacement le plus roots que j'ai jamais pris jusqu'à maintenant. Les conducteurs sont au taquet pour essayer de vous embarquer et même de vous proposer des entrées pour les clubs de strip tease de la ville. Mais là encore ca fait parti du décor. Nous sommes des européens et nous sommes synonymes de billets sur pattes.

 


Pour ceux qui sont amis avec Pierre sur Facebook (peut être pas les autres - dites nous ça en commentaire), vous pouvez en voir plus en photos sur sa galerie consacrée à Bangkok.
2 Responses
  1. Béatrice JOLY Says:

    Dis donc Arnaud, as-tu oublié tes voyages aux Etats-Unis, en Espagne, Tunisie, Maroc, Turquie, Grande Bretagne, Allemagne, Pays Bas, ton séjour aux Emirats Arabes Unis en plus de l'Australie, la Nouvelle Zélande (j'en oublie peut-être).
    Je pense que tu voulais parler de l'Asie quand tu dis que tu as l'impression de voyager pour la 1ère fois. Mais je comprend que ce coup là, ça doit vraiment dépaysé.


  2. Ideoz Says:

    Bonjour,

    Je m'appelle Sandrine Monllor et je suis la webmaster et l'éditeur d'un nouveau site nommé IDEOZ sur http://voyages.ideoz.fr

    L'objectif du magazine IDEOZ est d'échanger autour de passions associées au Voyage (tourisme, cuisine, cinéma, livres, musiques, sociétés, histoire, modes de vie, sorties et loisirs...) qui nous lient et qui nous permettent de voyager et voir le monde autrement. Autant de fenêtres ouvertes sur le monde, de traits d'unions et d'occasions de découvertes et de rencontres...

    En parcourant votre site, je pense que certains articles auraient tout à fait leur place sur notre site. J'aimerais savoir si vous seriez intéressé(e) par l'idée de publier et de participer à notre site ou s'il serait possible de les publier sur Ideoz...? Cela se ferait sous un compte personnel dédié dans le strict respect des droits d'auteur avec une mention en lien des sources. Sinon, peut-être auriez-vous envie de partager vos connaissances avec les autres auteurs et visiteurs par commentaires?

    Ideoz n'est pas un site "commercial". Les contenus restent toujours votre propriété et ne sont jamais revendus ou cédés ; Ideoz contribue juste à les faire découvrir au public qui apprécie le magazine, tout en lui permettant de découvrir votre site par un lien, une bannière ou une biographie... Des petits concours récompensent les participants avec des livres ou encore des coffrets cadeaux. Le site est porté par un vrai désir de faire découvrir le monde et il pourrait être une vitrine pour faire connaître vos expériences aussi. Qu'en dîtes-vous?


    Dans l'attente de vos nouvelles.
    Je me tiens à votre disposition pour tout renseignement.



    S.M*


Enregistrer un commentaire