Parfois dur d'être à fleur de peau...

Voilà, nous arrivons à la fin de notre premier périple australien. Finalement nous avons prolongé un petit peu dans le backpacker où nous sommes depuis le début. La faute au rythme que nous avons pris depuis pratiquement le début. Il est vrai que comme Ronan nous accompagne ce premier mois nous sommes plutôt dans une ambiance de vacances.

Mais finalement c'est très bien comme ça pour le moment. Je me serai bien posé ici à Melbourne qui est vraiment une ville riche en surprises. De plus l'ambiance au backpacker a fait que l'on s'est déjà attaché aux gens que l'on a rencontré. Comme on me l'expliquait au début en arrivant, vous êtes à fleur de peau quand vous êtes loin de vos proches en France. Ce qui fait que le moindre événement positif ou négatif vous atteint très rapidement. La chute qui suit l'euphorie de la veille peut parfois être déstabilisante. Mais ici en Australie on vit des choses tellement fortes. Ce serait dommage de s'en passer.

On est content quand on reçoit des messages de votre part, vous nos lecteurs, nos familles, nos amis. Nous aurons toujours besoin de garder ce lien même si l'on est à l'autre bout du monde. Surtout quand on rencontre des personnes qui nous font penser à certains de vous.

Libellés : | edit post
2 Responses
  1. charlotte Says:

    Je pense à toi au fond de mon lit avec ma grippe A toute pourrie ;-(
    Fais attention à toi ti bichon
    Passes le bonjour aux gas de ma part ...
    Bisoussssss


  2. yeah baby, on pense à vous les gars. Rock&Roll attitude jusqu'au bout du pacifique !!!


Enregistrer un commentaire